L’extrême droite fait rien qu’à se plaindre!

Rien ne va plus, le torchon brûle et — si j’osais —  il y asa foetidaa de l’eau dans le gaz de l’extrême droite en PACA.

Qu’on en juge :

Le maire d’Orange, Jacques Bompard — passé du FN au MPF puis à la Ligue du Sud — accusait Jean-Marie Le Pen — passé du FN — de ne pas avoir eu d’activité professionnelle depuis les années soixante. Réplique immédiate de ce dernier : plainte en diffamation. Il est vrai que ce monsieur a fondé en 1962 une maison de disques, la Serp, célèbre pour avoir été condamnée en 1971 pour « apologie de crimes de guerre »  après l’édition d’un disque appelé  Le IIIème Reich. Voix et chants de la Révolution allemande. Il a été semble-t-il aussi directeur de la publicité du journal Minute, celui qui vous vendait la nausée et les mains sales pour le prix d’un torchon. De sérieuses références professionnelles, on le voit; de celles qui embellisent un C.V. De son côté, Jacques Bompard a exercé la profession de dentiste, dont on sait qu’ils vous arrachent les dents sans faire mal: une bonné école pour faire de la politique.

Mais ce n’est pas tout!

Nos amis helvètes s’en mêlent! L’agence suisse de communication Goal qui avait commis l’affiche anti-minarets de l’UDC pour le référendum que l’on sait vient de porter plainte contre le FN pour plagiat . L’affiche pour la campagne des élections régionales de ce dernier ressemble en effet à s’y méprendre à celle de l’UDC. Mais pourquoi y voir un plagiat plutôt qu’un hommage? On admirera au passage la pertinence, dans le contexte d’élections régionales, du slogan :« Non à l’islamisme !». C’est vrai, quoi, à la fin ! : il n’y a qu’à regarder une photo de Michel Vauzelle* pour comprendre que ce type-là n’a qu’une idée en tête : dérouler le tapis (de prière) devant Ben Laden et consorts.

Personnellement, ça ne me dérange pas plus que ça que la droite extrémiste se tire dans les pattes. Sauf que, récemment, un ami me faisait remarquer que ce genre d’évènement signalait en général la fin d’une époque. D’après lui, on assistait à la mort des partis d’extrême droite qui allaient devenir groupusculaires avant de disparaître. Bon. Peut-être. Mais pour moi, cela veut surtout dire que leurs adhérents sont allés adhérer ailleurs, emmenant avec eux leurs idées nauséabondes. Et je me demande quel parti a bien pu les accueillir.

*Je ne mets pas de lien vers une photo de Vauzelle. ‘Faut pas exagérer non plus.

En illustration : désireux de ne faire aucune publicité aux protagonistes de ce billet d’humeur, je l’agrémente d’une image d’un végétal totalement anodin choisi au hasard: l’Ase fétide.

Publicité

5 commentaires sur “L’extrême droite fait rien qu’à se plaindre!

  1. Ne négligeons pas que l’imprimeur Le Rachinel (ex-élu de l’Affreuse Haine) réclame par voie de justice plusieurs millions d’euros qu’il avait prêtés et que l’on est incapable de lui restituer, que l’ancien siège Le Paquebot est invendable depuis des années même auprès de sociétés chinoises douteuses, que les candidats doivent provisionner encore plus qu’auparavant pour un siège de plus en plus hypothétique… Tout est mûr pour ruiner le Front haineux et si cela doit passer par un procès avec son homologue helvète (qui trouve en passant que le FN pue un peu, on est entre connaisseurs) eh bien ! tout est mûr pour qu’il fasse un peu allégeance dans le cadre de la future élection présidentielle. Quitte à obtenir des strapontins.

    J’aime

  2. Comme illustration, je trouve que le « phallus impudicus » aurait pu faire l’affaire, mais il manquerait l’odeur.

    J’aime

  3. Ah ! les ennuis financiers du Front haineux se précisent :
    http://www.lepoint.fr/actualites-politique/2010-02-26/info-lepoint-fr-jean-marie-le-pen-recoit-la-visite-d-un-huissier/917/0/428461
    Le vicomte a connu le même genre de déboires après la présidentielle et c’est pourquoi il s’est rallié à l’UMP ou pourquoi il a laissé le dentiste faire une liste à part avec les identitaires afin de tailler un costard au Front haineux en PACA.

    J’aime

  4. > Dominique, dans votre phrase à propos du vicomte j’aurais volontiers changé le ou en et . La stratégie est en effet double : faire rentrer l’ agité du bocage dans le rang ( et renflouer ses finances au passage *) et réduire encore plus le score électoral du cacochyme clodoaldien grâce à une liste concurrente**.

    *plus un sous-secrétariat d’État si tout va bien ?
    ** au chef de laquelle on a promis … quoi?

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s