Haha !

Une promenade à Valence, préfecture de la Drôme, pourrait vous faire découvrir la rue du Ha-Ha dont le nom fait rire les enfants et s’interroger les adultes.

Voir dans ce nom une onomatopée n’est pas une erreur : c’est bien là son étymologie; mais cette interjection redoublée est entrée dans les dictionnaires comme un nom commun désignant tout obstacle interrompant brusquement un chemin.

En fait, un haha a d’abord désigné une ouverture dans la muraille d’un château ou d’une citadelle, protégée par un fossé enjambé par un petit pont que l’on pouvait brûler ou lever en cas d’assaut. Le mot est passé aux propriétés d’agrément pour désigner une ouverture faite au mur du jardin ou du parc d’un château avec un fossé en dehors pour laisser la vue libre. On appelait ce fossé le saut-de-loup.

L’utilisation de l’onomatopée pour nommer cette ouverture et le fossé qui l’accompagne s’explique par l’interjection de surprise lancée par l’assaillant ou le promeneur empêché d’entrer. De là, le terme s’est appliqué à un obstacle obstruant un passage quelconque.

haha
Outre à Valence, on trouve un cours du Haha à Château-Thierry (Aisne), à l’emplacement d’une enceinte du XIIIè siècle, ainsi que , non loin de là, à Chézy-sur-Marne (id.). À Preuilly-sur-Claise (Indre-et-Loire) existe une impasse du Hâ Hâ et à Sainte-Maure-de-Touraine (id.) une rue du Ha!Ha!. C’est à Crosne (Essonne) qu’on trouve le chemin du Grand-Haha.

Nos beaux cousins provinciaux connaissent Saint-Louis-du-Ha-Ha (Bas-Saint-Laurent), ainsi qu’une rivière et une baie du Ha-Ha dans la région de Saguenay-Lac-Saint-Jean. Ces noms sont, selon la commission de toponymie du Québec, issus de l’ancien français haha (bien qu’on connaisse aussi le huron ahaha, « chemin ») et font référence à l’obstacle que représentait la rivière à l’avancée des pionniers.

Il existe au Mans une rue Ah! Ah! dont on dit que le nom reprend le cri de surprise désappointée de ceux qui, s’y engageant, finissent par devoir rebrousser chemin car la rue donne directement sur la Sarthe. Il n’est pas impossible qu’on ait là une mauvaise orthographe d’un haha, dans le sens d’obstacle au cheminement.

On peut signaler aussi le fort du Hâ de Bordeaux ( tristement célèbre pour avoir servi de prison pendant l’Occupation ) pour aussitôt dire que son  nom n’a rien à voir avec un haha. En effet, il s’agissait à l’origine d’un fanal placé sur une porte de l’enceinte du castellum fari  (1289). Le fanal, alors appelé far (cf. phare) a donné son nom à la Porte du Far puis à la Tour du Far et au château du Phare. L’évolution phonétique classique en gascon — où f et h ont été employés indifféremment — a fini par faire de far le nom.

Il existe sans doute encore d’autres microtoponymes faisant appel à un ancien haha : si vous en connaissez, je suis preneur!

Publicités

36 commentaires sur “Haha !

  1. Je ne connais que le fleuve Aa, que j’ai vu cet été autrement que dans mes mots croisés. Sur Wiki, ils disent que ça vient d’aqua.

    J'aime

  2. Aa est un nom de cours d’eau assez courant dans le domaine germanique. Le fleuve Aa qui passe à Saint-Omer s’appelait avant le XIIIè siècle Agnona , un nom dérivé du germanique *ahwo, « eau », cousin indo-européen du latin aqua .
    Ce mot germanique est devenu un suffixe -a ( comme dans Breda: bred-, «large » et -a , « cours d’eau ») ou -ach (comme dans Eisenach).

    J'aime

  3. On trouve une « pièce des Ah-ah » dans le plan de Versailles que dresse l’abbé Delagrive au XVIIIe siècle. Le dessin laisse voir une sorte de grand pré non boisé, à proximité du mur d’enceinte du petit parc. La présence d’un saut-de-loup paraît alors fort probable, donnant son nom à l’endroit.

    Merci d’avoir su donner une explication aussi précise que complète sur ce toponyme qui me laissait songeur depuis plusieurs années.

    Le plan du bon abbé est numérisé et disponible sur le site de la BNF à http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b77112834

    J'aime

  4. ►Aquinze :Si je connais le calendrier ‘Pataphysique, j’avoue ne pas m’y référer assez souvent !
    ►Versaillais: merci pour ce lien vers le plan de Versailles. La photo qui illustre cet article est celle d’un haha versaillais, mais je n’ai pas pu en savoir plus sur son emplacement exact. Peut-être a-t-il un rapport avec cette « pièce des Ah-ah »?
    ►François: merci pour cette contribution. Et bravo pour vos photos!

    J'aime

  5. Peut-être qu’un « haha road » à Londres vous intéresse ?
    D’autant moins surprenant que j’apprends (grâce à vous, j’ignorais le mot jusqu’à ce matin) que les Britanniques revendiquent pour Charles Bridgeman et William Kent — à tort semble-t-il — l’honneur de cette création.
    Il semble qu’à Versailles les hahas se trouvent autour du petit Trianon.
    Je mets quelques liens dans un message suivant au cas où je sois rejeté.

    J'aime

  6. Liens (j’ai supprimé le « h » devant le « ttp » initial, pour essayer de tromper le robot !)

    Haha road :
    ttp://www.geograph.org.uk/photo/143029

    Bel article de Wiki en anglais :
    ttp://en.wikipedia.org/wiki/Ha-ha

    J'aime

  7. Merci pour ces liens, Olimalia! Je vois que les Anglais ont cédé eux aussi à la mode du « eponymous  » 🙂
    Sur la revendication anglaise de l’invention du haha j’émets plus qu’un doute!
    J’en veux pour preuve la présence du lieu-dit nommé Haha au sud de Vendeuvre-du-Poitou déjà noté ainsi sur la carte de Cassini. Cela m’étonnerait fort que les Poitevins aient entendu parler de ces Anglais et aient été à ce point conquis par « leur  » idée pour aussitôt baptiser un de leur hameau de ce nouveau nom ! Et c’est sans compter le fait que le mot, dans son sens «d’obstacle interrompant brusquement un chemin» , apparaît, selon le CNRTL, dès 1631 , soit près de soixante ans avant la naissance de ce Charles Bridgeman (1690-1738) !

    J'aime

  8. Sur l’origine française du mot, il n’y a pas de doute en fait. Comme le dit l’article Wiki, Bridgeman et Kent ont été précédés par le français Dezalier d’Argenville dont le livre « la théorie et la pratique du jardinage » de 1709 a été traduit en anglais en 1712 et utilise ce mot de « ah ah », dans le sens qui nous intéresse. « Ah ah » au sens général d’obstacle est antérieur, comme vous l’avez noté.*
    Le bouquin est disponible sur Google Livres dans l’édition de 1739, et on y trouve pages 31, 38 et 96 trois occurrences de « ah ah ».
    Sur le plan du parc de Versailles, une fois qu’on a réussi à trouver le bouton pour agrandir, il me semble qu’on voit que sur deux côtés de la « pièce des ah ah », la vue est dégagée. Je ne suis toutefois pas sûr d’interpréter correctement le plan.

    *La citation de 1631, qu’on peut lire intégralement sur :
    ttp://fr.wikisource.org/wiki/Le_Bourgeois_poli
    me paraît difficile à interpréter : « Monsieur, ce ne sont que deux ou trois pièces que l’on m’a données ; ce lapin et ce levrault sont pris au ah ah, ils ne nous coustent rien. »

    J'aime

  9. Ah, il y a toujours une « allée des hâ-hâ » à Versailles, qui borde la « pièce des ah ah » de l’ancien plan.
    ttp://www.google.fr/search?hl=fr&client=firefox-a&hs=tQh&rls=org.mozilla%3Afr%3Aofficial&q=versailles+%22all%C3%A9e+des+h%C3%A2-h%C3%A2%22&aq=f&aqi=&aql=&oq=&gs_rfai=
    Le premier lien vous emmènera à la baie des Haha au Canada. Qu’est-ce qu’on voyage grâce à vos haha.

    J'aime

  10. J’enrageais ce matin de ne pas me souvenir quand j’avais recherché ce mot , après l’avoir lu : où écrit et j’ai foncé sur ma mémoire et trouvé qu’il faut prospecter autour de Provins!
    voici une petite pierre pour cette collection:
    « L’ancien château d’Everly avec parc, canal, quinconce, terrasse, bosquets, potagers, écuries, comédie… construit en 1740. Le domaine, cloturé par un canal, était constitué d’une promenade des Haha, entourée de fossés secs, appelés « sauts de loup ». Encore visibles, ils séparaient les vergers du parc. »
    http://www.pays-bassee-montois.org/Rando%20le%20tour%20du%20marquisat%20everly.htm
    et non loin
    « chemin du haha, 77317, Croissy beaubourg »
    et comme j’ai fait un petit périple (ou un grand saut), j’ai trouvé une fête japonaise :
    « Haha no hi »-je m’intéresse assez aux onomatopées des fées aux miettes » – qui semble être l’analogue de la fête des mères(haha)!

    J'aime

  11. Je ne parviens pas du tout à me souvenir pourquoi, mais depuis que j’ai vu votre note, ce « Haha » évoque pour moi quelque chose de libertin : pièce de vêtement ? situation scabreuse ? jeu coquin ? Je ne sais. Et pourtant c’est là quelque part dans un coin de ma mémoire. C’est rageant de ne pas le retrouver.

    J'aime

  12. Haha, ou plutôt H’AH’A est aussi une province berbère au sud de Mogador, au Maroc. C’est aussi le nom des berbères la peuplent.
    http://mogador7.forumactif.com/les-nouvelles-de-haha-f5/haha-origine-et-etymologie-t81.htm

    Récréation : Jeu du Haha
    C’est une sorte de Colin-maillard déshabilleur. Une personne X, les yeux bandés, doit essayer d’attraper quelqu’un. Dès qu’elle a réussi, elle dit « Haha » et l’attrapé doit enlever le vêtement par lequel il a été saisi. Au bout d’un moment, les joueurs n’ont plus beaucoup de vêtements et doivent se laisser palper pour laisser X trouver une pièce de vêtement à ôter. On arrête le jeu dès que quelqu’un se retrouve entièrement nu. X doit deviner par palpation de qui il s’agit. Hihi !

    J'aime

  13. Merci à tous pour vos contributions …J’ai du pain sur la planche si je veux compiler tous le hahas de France, de Navarre et d’ailleurs!
    Aquinze, je crois qu’Hellsy a répondu à votre question. Quand vous déciderez de faire une partie de Haha, n’oubliez pas de m’inviter! 🙂

    J'aime

  14. Merci Hellsy ! Je savais bien qu’il y avait de la coquinerie derrière ce Haha… Il me reste à trouver où j’ai lu une description d’une partie de Haha, peut-être dans le Prince de Ligne ou certains auteurs libertins du XVIIIè. Si Olimalia, spécialiste de Gougueule Bouckx, passait par là, dénicherait-il quelque référence ?

    J'aime

  15. Aquinze, votre dernier commentaire s’est retrouvé  » en attente de modération »…
    Après l’avoir lu et relu, je me demande encore ce qui a bien pu motiver cette mise en quarantaine. Je n’ose pas croire que  » coquinerie  » ou « libertin » soit considérés comme indésirables ; restent le Gou gueule et le Bouck x … incroyable !

    J'aime

  16. D’après Littré, au féminin,  » Une vieille haha : une vieille femme qui arrête par sa laideur comme fait un haha. » Vieille haha, SCARRON, dans LE ROUX, Dict. comique.

    On n’a peut-être alors plus envie de jouer au Haha…..

    J'aime

  17. Ahah c’est aussi un blog (hébergé par le Monde) dans lequel on est surpris, étonné (d’où l’expression ahah…) dans lequel on pratique l’humour décalé (ahah…) et qui enfin, comme le dit si bien Sophie,qui est « libéré de ses haies, le jardin s’ouvrit à la nature ».
    http://lejardincesttout.typepad.com/lejardincesttout/2010/11/le-haha-et-la-naissance-des-jardins-paysagers-en-angleterre.html?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+lejardincesttout+%28Le+jardin%2C+c%27est+tout+!%29&utm_content=Google+International

    J'aime

  18. Il y a aussi une impasse du Haha à Aulnay sur Mauldre. Pour y aller à pied depuis la gare de Nézel-Aulnay, on peut prendre la rue des Mille-Soupes. 😉

    J'aime

  19. TRS : Il y a aussi une impasse du Haha à Aulnay sur Mauldre. Pour y aller à pied depuis la gare de Nézel-Aulnay, on peut prendre la rue des Mille-Soupes. 😉
    J’ADORE!

    J'aime

  20. Bonjour,
    Je suis très étonnée de prendre connaissance de ces rues du Haha.
    Eh bien chez nous, à Mayenne en Mayenne (dans la ville de Mayenne dans le département de la Mayenne), nous avons aussi une rue du Haha !
    Héhé … nous aussi savons rire !

    J'aime

  21. Hello, leveto !

    Foin de l’obstacle* ! ça fait belle hurette, qu’il passe pour gai l’huron :

    La Commission [de toponymie du Québec] signale également qu’on retrouve le terme huron Háhattey ** dans un Dictionnaire de la langue huronne publié en 1632, avec pour signification « chemin, voie, adresse ».

    * Ha! Ha! je le retiens ce maudit navigateur (Chrome pour ne point le nommer)…
    ** sans diacritique, semble-t-il…

    J'aime

  22. TRS ʘʘ: Il y a aussi une impasse du Haha à Aulnay sur Mauldre. Pour y aller à pied depuis la gare de Nézel-Aulnay, on peut prendre la rue des Mille-Soupes. 😉
    J’ADORE!
    Rédigé par : jsp | le 27 octobre 2013 à 22:04

    HA!HA!HA!HA!HA!HA!HA!HA!

    Faut-il que notre Trublion Roublard et Soupeaulait soit en manque de compliments pour avoir laissé JSP croire qu’il était l’auteur d’un commentaire s’adornant d’une émoticône*…abhorrée (!)

    * fraîchement adoptée par Le Larousse 2017, si je ne m’abuse…

    PS mille et un mercis, leveto ; il va sans dire que l’insecte vous sait gré de lui avoir montré ce chemin… quelle poilade !

    J'aime

  23. ► leveto : Merci pour ces liens, Olimalia! Je vois que les Anglais ont cédé eux aussi à la mode du « eponymous »

    What about Westward Ho! ?!!

    Le nom de la ville vient du titre du roman de Charles Kingsley Westward Ho!. Le point d’exclamation fait donc intentionnellement partie du nom de la ville. C’est le seul nom de ville au Royaume-Uni à comporter un point d’exclamation.

    Rudyard Kipling est censé y avoir passé plusieurs années de son enfance, qui plus est…

    J'aime

  24. Bonjour, les ah-ah de Versailles se trouvent tous sur le mur d’enceinte du grand Trianon sauf un qui se trouve en bas de l’allée du petit pont (y a-t-il eu un petit pont sur le haha ? (l’orthographe à Versailles a évolué avec les siècles)), descendant du bassin de Neptune. La pièce des ah-ah ne figure plus sur les plans mais l’allée des hahas et le rond-point des hahas sont toujours fidèles au poste. J’ai la photo de tous ces hahas, certains sont très beaux, si vous êtes intéressé, je peux vous les faire suivre par mail. Quant à la partie de haha, bien sûr il y a un côté émoustillant mais je préfère y renoncer, de crainte de tomber dans les hahas.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s