Et dune

Une de mes lectrices  de Carpentras , qui signe LSP m’interroge à propos d’une trouvaille archéologique sur la dune du Pilat  et de l’orthographe du Pyla qu’elle trouve çà et là.

Oublions pour le moment la dune girondine et commençons par le Pilat, un massif du département de la Loire, au sud-est de Saint-Étienne, dont le point culminant est le Crest de la Perdrix.

Attesté sous la forme ad calcem de Pilla en 1405 suivi de nemus  Pilati en 1487, il s’agit d’un dérivé du latin pila, « pile, tas, pilier, colonne » accompagné du suffixe diminutif -attu. L’attraction paronymique du personnage biblique Pilate a donné les graphies éphémères Mont Pylate et le Puy de Pylate.

dune pilat

La dune du Pilat

Ce même nom de Pila a été donné à plusieurs autres reliefs remarquables et notamment à la plus haute dune d’Europe, dite aujourd’hui du Pilat ou du Pyla. Le nom en était, au XVIIè siècle Vieil Pile, puis simplement Pila en 1714. Il s’agit du gascon pialà, pièlà, pilà « pile, tas, masse de choses », issu du mot latin pila vu plus haut. Là aussi, une graphie pseudo savante a fait écrire Pyla : c’est le promoteur immobilier Daniel Meller (l’histoire ne dit pas s’il a porté une Rollex avant ses cinquante ans …)  qui écrivit ainsi, pour mieux le vendre, le nom de la station balnéaire qu’il créa en 1917,  Pyla-sur-Mer.

Pour être tout à fait juste ( « toponymiquement » correct ) il faudrait donc  parler de la dune du Pilat sur la commune  de Pyla-sur-Mer.

Publicités

Un commentaire sur “Et dune

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s