Aa et, comme promis, la devinette …

Les cruciverbistes et les curieux des dictionnaires des noms propres connaissent bien le fleuve côtier qui arrose Saint-Omer ( P.-de-C.), l’Aa.

Aa Saint-Omer

Ce fleuve, qui s’appelait Agnona ( où l’on reconnait le suffixe hydronymique gaulois -ona ) a pris le nom d’Aa au XIIIè siècle. Il s’agit là d’une des formes prises par le nom germanique * ahwô, « eau », qui correspond au latin aqua, tous deux de la même origine indo-européenne.

Aa est aussi le nom de nombreux cours d’eau du domaine germanique ( allemand, danois, néerlandais) que l’on retrouve par exemple dans  les noms d’Aarschot ( Belgique,Brabant), « l’enclos (schot) près de la rivière » ou d’Aarhus (Danemark, Jutland) où l’on reconnait Aar, génitif norrois de Aa, et us, « bouche, embouchure ». Les premières attestations du nom de cette dernière ville s’écrivaient sans  -h- : Aarus est ainsi latinisé en Arusium au XIIIè siècle. Mais une étymologie populaire ancienne a cru voir dans ce nom « la maison (hus, cf. l’anglais house) des rames ( aar ) », d’où l’apparition du -h- . *

Le même mot germanique * ahwô est devenu tout simplement -a dans certains noms de lieux comme à Breda ( Pays-Bas, au confluent de l’Aa et de la Mark ), ainsi nommée parce qu’ à cet endroit la rivière Aa, dont le nom s’est réduit à -a dans le toponyme, devient large ( bred-, cf. le néerlandais moderne breed ).

Dans le sud du domaine allemand * ahwô  est devenu -ach comme à Eisenach ( Allemagne, district d’Erfurt, non loin de là où Wagner  situe une joute de « Minnesänger     dans son Tannhäuser ) dans lequel on peut reconnaître le nom allemand du fer, Eisen, composé avec -ach, « cours d’eau ».

Ceci dit, attention aux faux amis !

Quelques rivières néerlandaises s’appellent Aar ou Are comme quelques allemandes s’appellent Ahr ou Ahre. Dans ces cas là, où le -r- pose problème, on est tenté de voir une appellation celtique, voire pré-celtique, *Ara, à rapprocher des hydronymes oare  ou ore en Angleterre, ayr en Écosse, et pourquoi pas?, ara en Espagne. L’Aare, l’affluent suisse du Rhin qui arrose Berne, est sans doute de celles-là. Il est d’autant plus compliqué de faire la différence puisque, on l’a vu, le génitif norois de aa est aar … : seules les formes anciennes permettent de trancher.

cul-de-lampe-03

Ce même mot *ahwô  a évolué phonétiquement d’une autre manière monosyllabique qui est à l’origine de quelques autres toponymes dont je vous demande d’en trouver un, mondialement connu au moins depuis le XIVè siècle pour un produit local cylindrique et bicolore.

Un indice — éloignez les enfants! — en chanson :

cul-de-lampe-03

*Le dictionnaire où je puise cette info ( Le Dictionnaire des Noms de lieux , L. Deroy et M. Mulon, éd.Le Robert, 1992)) me signale un blason parlant d’Aarhus où l’on verrait une maison et trois rames … Impossible à dénicher sur internet où je ne trouve que ça. Si quelqu’un trouve mieux…

Publicités

10 commentaires sur “Aa et, comme promis, la devinette …

  1. euh! « mondialement connu depuis le XIVe » me semble un tantinet intempestif, les Amériques n’ayant été découvertes qu’à la toute fin du XVe, enfin je crois si Aloïs ne me chamboule pas les neurones 😉

    J'aime

  2. Réponse que je me permets de poster ici car, de toute façon, elle se verrait affligée d’une fin de non recevoir… tout là-bas, aux services douaniers du Vaucluse. Pour un motif futile de géométrie dans l’espace : le cylindre n’y est pas.

    1. Ce même mot *ahwô a évolué phonétiquement d’une autre manière monosyllabique. OK.

    2. Existe-t-il plus « monosyllabique » que E , contraction de Ee qui désigne, un peu partout en Batavie, l’eau ou les rivières.

    3. Le délicat indice musical évoque clairement la digue qui se dit « dam » (à prononcer comme dans une dame qui dort le cul nu) en Hollande, pays fromager.

    4. Marions donc en justes noces le cours d’eau E et la jolie digue Dam.
    L’officier de l’état civil inscrira sur son registre Edam.
    – Et tout irait-il alors pour le mieux dans le meilleur des mondes ????

    5. Las, l’entière félicité toujours me sera refusée : l’edam que je connais, s’il se montre bien bicolore, rouge et jaune crème, a toujours refusé la « cylindrique attitude » de certains fromages de chèvre monocolores.
    Ce simple détail rédhibitoire me fout les boules !

    Cette proposition hasardeuse ne sera donc pas validée par les instances arbitrales de PACA, si sévères, si pointilleuses.
    J’en ai le cœur gros et quand revient le temps de l’automne, je pense à tout ce temps perdu, perdu en futilités et en dérisoires recherches. Même la version d’Hugues Aufray semble introuvable avec Google : rien que des covers à la con !

    J'aime

  3. « 3. Le délicat indice musical  » et ses suites (si on est un peu patient)
    En effet ; quel florilège !
    ______________________________________________
    « C’est saint Benoît qui inaugura l’insertion … »

    J'aime

  4. TRS: l’édam ne serait pas cylindrique?

    votre proposition me semble tout à fait recevable.

    J’ai tout de même un petit problème: si la réponse que m’a faite leveto est à prendre au premier degré, le produit en question aurait pu exister avant l’arrivée de Colomb aux Amériques peut-être aux environs de la Nouvelle Amsterdam puisque les Hollandais n’ont occupé que cette région et peu de temps.

    J'aime

  5. TRS
    Où voyez-vous des boules sur ces étals d’une fromagerie d’Edam ?

    Edam is traditionally sold in rounded cylinders with a pale yellow interior and a coat, or rind, of red paraffin wax nous dit wiki en anglais.

    Edam était bien la solution attendue. Bravo!

    hervé :
    nous ne nous comprenons pas. L’ Edam était mondialement connu au XIVè siècle dans le monde … connu.

    J'aime

  6. C’est sûrement comme pour les rillettes BORDEAU CHESNEL, « nous ne partageons pas les mêmes valeurs »… géométriques.

    Tenez, en voilà un de « cylindre bicolore » :

    Tout ceci me rappelle une chamaillerie que j’avais eue avec un Insecte et un Marseillais – deux têtes de mule, ces deux-là, qui me soutenaient qu’un Rolleiflex était… un appareil « carré » !

    Et puis pourquoi allez-vous chercher une attestation chez les Anglais ? Qu’ils s’occupent donc de leur cheddar ! Poil au dard !

    L’edam est un fromage des Pays-Bas, traditionnellement vendu sous forme d’une boule de fromage jaune pâle enveloppée dans une pellicule épaisse de paraffine jaune ou rouge. ( in the French Wiki)

    Mais tout ceci n’est pas bien grave. L’essentiel était de participer… et, si vous le dites, Leveto, de remonter rapport au classement aux points et d’aller coller à la roue de l’Intrus.

    J'aime

  7. leveto: « L’ Edam était mondialement connu au XIVè siècle dans le monde … connu. »

    Vous êtes coupable d’européocentrisme et surtout de mauvaise foi 😉

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s