À bas la calotte !

Un petit billet d’humeur, pour changer … y avait longtemps !

Vu cette proclamation dans la rue :

calottes cuites

J’ai cru qu’on parlait — enfin ! — de l’Église, de Barbarin et ses confrères …

Mais non, il s’agissait de chaleurs polaires, pas de soutanes en chaleur !

loadimg.php

Pour ces dernières, le couvercle tient encore bon, mais la soupape ( ahah! ) siffle …

Publicités

Un commentaire sur “À bas la calotte !

  1. « Près de l’église, on peut remarquer une grande maison de style Louis XIII et de construction assez massive, ayant appartenu à la famille de Salignac-Fénelon.

    Cette famille, dont le membre le plus remarquable et le plus connu est l’illustre archevêque de Cambrai, François de Salignac de La Mothe-Fénelon, dit Fénelon, étaient de grands seigneurs en Périgord et ne tenaient guère au mince fief de Manot.

    Aussi, en 1630, messire Pons de Salignac, seigneur baron de La Mothe-Fénelon, aliéna-t-il une partie de cette terre au profit de François Barbarin, écuyer, seigneur de Chambes. »

    Le monde étant petit, il se trouve qu’à Manot (Charente) un membre de la famille de l’auteur des « Aventures de Télémaque » a vendu une terre à un Barbarin.

    Un ancêtre du cardinal ?

    [On trouve encore à Manot la « Tour Fénelon », tour située un peu à l’écart du château. Le Cygne de Cambrai aurait écrit dans cette localté une partie du Télémaque.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s