Ormuz

L’actualité de ces derniers jours a mis en vedette le détroit d’Ormuz * entre la mer d’Oman et le golfe Persique. Ormuz est le nom d’une petite île iranienne au nord du détroit :

Dans l’Antiquité, un promontoire rocheux et une ville sur la côte iranienne faisaient face à l’île. Le géographe grec Ptolémée les mentionne tous deux au Ier siècle de notre ère sous les noms de Harmozon akron et Harmouza polis. Au siècle antérieur, Strabon, à la suite d’Ératosthène, citait déjà ta Harmoza. Plus tard, au IIIè siècle, Ammien Marcellin mentionnera Harmozan.

Vers le XIVè siècle, la population a quitté cette ville côtière pour fuir l’avancée des Mongols Qaraunas et s’est installée sur l’île voisine où elle a créé une nouvelle ville appelée comme l’ancienne, c’est-à-dire à cette époque Ormuz ou Hormuz, comme l’indique le géographe arabe Ibn Battūta (1304 – 1377) en parlant de Vieil-Ormuz ( Hurmuz-i Kuhna ) et de Nouvel-Ormuz ( Hurmuz-i Ğadĭd ). La distinction fut abandonnée quand la ville insulaire finit par s’imposer. Dès 1350, Jean de Marignol , signalait le fait qu’Ormuz était située sur une île, ce qui sera confirmé sur l’Atlas catalan de 1375 où l’on trouve à la fois Ormuz sur l’île et le continent, preuve que la transition était encore mal comprise en Occident. Sur le même Atlas, la ciutat Hormes figurait comme le comensament de les Indies.

Prise par Afonso de Albuquerque en 1514, elle devint un des ports portugais les plus importants sur la route des Indes. L’historien portugais Joãn de Barros ( 1496 – 1570 ) l’appelle Armuza et le nom évoluera vers Ormuz.

La forteresse portugaise d’Ormuz vers 1600

Un peu plus d’un siècle plus tard, en 1622, le chah de Perse Abbās Ier le Grand allié aux Anglais la conquiert et la ruine complètement. La population fut alors transférée sur le continent à Bandar Abbās ( le « port d’ Abbās ») et il n’est plus resté sur l’île qu’un village. Toutefois, elle a gardé le nom d’Ormuz, qui a servi aussi à désigner le détroit.

La signification de ce nom, antérieur aux géographes alexandrins, reste mystérieuse, aucune des hypothèses émises n’emportant l’adhésion des spécialistes. Le rapprochement avec Ormuzd ou Ormazd, nom tardif ( pehlevi ) du dieu perse Ahura Mazda, a souvent été fait mais sans justification précise.

*L’orthographe Ormuz, plutôt que Hormuz, est celle qui est adoptée par l’administration française conformément à l’avis du Conseil National de l’Information Géographique.

La devinette

Les détroits doivent pour la plupart leur nom à un toponyme préexistant ( Ormuz, Gibraltar, Dardanelles… ) ou à un personnage ( Magellan, Béring, La Pérouse…).

Le contre-exemple qu’il vous faudra trouver est celui d’un détroit qui a laissé son nom aux terres qu’il sépare.

Un indice : le nom d’une autre région du Monde est un parfait homonyme mais sans avoir la même étymologie.

MAJ du 24/06/19 à 10h30

TRA, un de mes lecteurs ludomanes, me propose ce matin ( chez leveto @sfr.fr ) le détroit scandinave de l’Øresund qui donne son nom à la « région de l’Øresund ». Voici la réponse que je lui ai faite :

Me voilà une fois de plus bien embêté!  Øresund pourrait être en effet une bonne réponse … mais :
—  le nom à trouver est en un seul mot et pas du type  « région de … », « pays de …», etc. Il n’est pas qu’un déterminant mais un toponyme à part entière. Quand on parle de l’« Øresund », on parle du détroit lui-même pas des deux régions qu’il sépare qui forment la « région de l’Øresund ». Le nom que je vous demande de trouver, du type « le Machin », désigne bien les terres séparées par le détroit ;
— il existe ailleurs un toponyme homonyme mais d’étymologie différente.

Publicités

9 commentaires sur “Ormuz

  1. Dire straits… et « mauvaises passes » (en V.F)*

    Dire que, tout comme TRA, ce compétiteur maintenant récusé par l’Avare du 84 et par la VAR trop sévère, j’ai en tête une bath réponse… avec eau qui mouille et un territoire raccord, accessoirement pour moutons comestibles et étymologiques : – Le lundi, c’est fish and sheeps !

    Pour de bien méprisables motifs, cette proposition ne sera pas calculée selon mes espérances… mais c’est tant pis !…. et j’ai découvert (à mon âge !) qu’il existe un COCO CHANNEL, quelque part dans des eaux exotiques.

    * https://en.wiktionary.org/wiki/mauvaise_passe

    J'aime

  2. Si ça se trouve, il s’agit tout bêtement de la Manche, qui a donné son nom à un département français et a son pendant donquichottesque (d’étymologie différente) en Espagne.

    Ou alors comme « manche » signifie tout bêtement « détroit » (on distinguait au XVIème siècle une quinzaine de « manches », me susurre WP, la « Manche britannique » n’étant que l’une d’elles), il s’agit de la rivière Détroit (Detroit River), considérée par d’aucuns comme un détroit car elle relie le lac Sainte-Claire au lac Erié, et éponyme de la ville de Detroit (et ayant son pendant – malheureusement de même étymologie – avec Le Détroit, commune du Calvados … non loin du département de la Manche).

    [Si, avec ça, je n’ai pas fait avancer le schmilblick, ce sera aussi déroutant que le mouvement des marées dans l’Euripe, à Nègrepont !]

    J'aime

  3. S’agirait-il du détroit de Macassar, en Indonésie, homonyme de Macassar au Cap (Afrique du Sud) ?
    Bravo pour votre blog !

    J'aime

  4. La Manche : le département français doit en effet son nom au détroit séparant les îles Britanniques du continent, Mais le détroit n’ a pas donné son nom aux terres qu’il partage. On ne parle pas de la Manche pour désigner à la fois la France et la Grande-Bretagne !

    Détroit ( USA ) : même remarque. La rivière Détroit a en effet donné son nom à la ville, mais pas aux terres situées de part et d’autre de son cours.

    Allez! rendez-vous ce soir pour les indices…

    J'aime

  5. Guillaume Olivier ( votre commentaire était en attente de modération, je me demande bien pourquoi!)

    Le détroit de Macassar aurait pu faire l’affaire, mais c’est lui qui tient son nom de la ville Macassar ( laquelle doit le sien aux Makassars qui peuplaient la région).Il faut trouver la situation inverse !

    Merci pour le compliment!

    J'aime

  6. @ leveto

    Eussé-je cru un seul instant qu’une des deux réponses, un peu trop obvies, eût pu être la bonne, je ne l’eusse pas proposée en clair.

    J’ai eu un temps d’hésitation pour Nègrepont (= Euripe) : Aulis, sur l’autre rive est maintenant rattachée au dème d’Eubée. Mais de toute façon on ne trouve aucun toponyme homonyme d’Euripe ni de Nègrepont.

    J'aime

  7. TRA

    J’avais bien compris que vous ne teniez pas ces réponses pour exactes. C’est pourquoi mon commentaire s’adressait plus à la parea qu’à vous personnellement ( il manquait le ► dont je me sers dans ces cas-là ! ).

    J'aime

  8. TRS

    de retour ce matin sur mon blog, je ne comprends que maintenant votre dernier commentaire et la signature qui l’accompagne qui m’avait échappée. Excellent!

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s