Le Sidobre (la répàladev)

TRA et LGF ont rejoint TRS et Un Intrus pour un quatuor « solutionneurs » de ma dernière devinette. Bravo à tous !

Il fallait trouver le Sidobre, une petite région tarnaise, constituée d’un plateau granitique à l’est de Castres ( Castra, en 844, époque à laquelle ce pluriel neutre  de castrum servait à désigner une ville fortifiée, la « place forte » mentionnée dans l’énoncé de la devinette), dans le Parc naturel régional du Haut-Languedoc.

Sidobre-loc

Plus précisément :

1-25.000_me__sidobre

Le nom de ce petit massif granitique est attesté en occitan lo Sidobre dans un acte daté de 1274. Il est très certainement issu d’un composé dont le deuxième élément est le gaulois *briga, « hauteur, colline », dont on a vu dans ce billet qu’il pouvait donner  la finale -obre de toponymes méridionaux ( Vinsobres, Vézénobres, etc.).

L’origine du premier élément fait l’objet de plusieurs hypothèses formulées par les spécialistes :

  • un indo-européen *sedto, « siège » : c’est l’explication donnée par P.-H. Billy (DNLF*).
  • la racine pré-celtique *set-, à sens oronymique : c’est l’hypothèse formulée par Jacques Astor (DNFLM*) qui s’appuie sur l’étymologie de Sète (Sêtion oros chez Ptolémée au IIè s. puis Sĕtĭus mōns chez Avenius en 350-55) donnée par C. Rostaing (ETP*) et sur les noms de Séderon (Drôme, Sedarono en 1293), de la Sédune (affluent de la Garonne en pays agenais) ou encore de Ceyras (Hérault, Sedratis au IXè siècle).
  • un celtique *seto, « mont allongé » : c’est l’étymologie proposée par Ernest Nègre (Les noms de lieux du Tarn, Toulouse, 1986) sans plus d’explication. Elle a été reprise par B. et J.-B. Fénié ( TO* et DPP*) qui, en s’appuyant sur le sens de « forteresse » pris au cours du temps par briga, postulent un site défensif à la confluence de l’Agout et de la Durenque, soit à l’emplacement de Castres (du latin castrum, de même sens) — mais rien ne vient appuyer cette démonstration.

S’il me fallait choisir ? L’hypothèse sétoise est la plus séduisante … sans chauvinisme aucun. Mais elle n’est probablement pas la bonne : en effet, l’évolution phonétique habituelle en occitan  du -t- de set- aurait dû conduire à … set- , comme pour Sète, et pas au –d– du Sidobre. C’est donc sans doute la première hypothèse qui est la bonne : une origine indo-européenne selon *sedto, « siège » ou « être assis », dans le sens d’habitat. C’est cette même racine qui serait à l’origine du nom originel Sedena de Seyne (Alpes-de-Haute-Provence).

Pour être tout à fait complet, je mentionne l’hypothèse donnée sur le site wikipedia qui fait dériver Sidobre « du latin sin opere (c’est-à-dire région non cultivée) ». Cette étymologie a été proposée par Pierre Borel dans Les Antiquités de Castres, un ouvrage  publié en 1649 dans lequel il s’intéressait aux Pierres du terroir de Castres ( c’est ce qu’on apprend en lisant la page 8 de ce document) et il convient de l’oublier aussitôt lue.

Sidobre-le-lezert

Le massif granitique du Sidobre est célèbre par ses chaos rocheux et ses rivières de rochers (les coumpeirés, graphiés « compayrés » dans la plupart des guides, cf. Compeyre dans l’Aveyron voisin ) qui le font ressembler à « un parc de monstres » et l’ont fait comparer à un « fragment de Bretagne égaré aux portes du Midi » (Géographie du Midi aquitain, Paul Arqué, éd. Rieder, 1939).

Lou_Trésor_dou_Félibrige_ou_[...]Mistral_Frédéric_bpt6k74854
Le Trésor du Félibrige (F. Mistral)

On lira avec profit cette étude pour en savoir plus sur la géologie de ce massif.

SIDOBRE.guide vert
Carte extraite du Guide vert : Causses, Cévennes, Bas-Languedoc, 1978

Chacun des blocs de granite  modelés par l’érosion porte un nom auquel est rattachée une légende particulière que l’on croirait issue de la nuit des temps : il n’en est rien. Les rochers du Sidobre n’ont pas été inventoriés avant 1918. Ce fut le castrais Raymond Nauzières  qui effectua ce travail et qui donna leurs noms aux rochers étranges qu’il dénichait par-ci par-là… Les légendes étaient inventées de toute pièce à la suite de ces baptêmes.

cul de lampe Cjpg

Les indices

■ l’indice « régional » :

indice c 12 07 20devait vous envoyer dans le Midi pour la région et, plus précisément à Sète (il fallait reconnaitre l’étang de Thau et le mont Saint-Clair), pour une des racines oronymiques possibles.

 

 

■ les indices « locaux » :

indice a 12 07 20renvoyaient aux noms de quelques uns des plus fameux rochers du Sidobre en l’occurrence les Trois-Fromages (la pizza …),

indice b 12 07 20le Roc de l’Oie,

indice a 14 07 20le Chapeau de Curé et le Chapeau de Napoléon.

 

 

indice d 14 07 20Le tableau de Winslow Homer (1836-1910 ) devait faire penser à la cascade du Saut de la Truite.

 

 

Et quand les choses sont dites en sonnet …

Sidobre-poème
Armand Cnanuc, poète occitan, 1880-1966

■ l’indice plus général  :

indice c 14 07 20il fallait reconnaitre un morceau de granite bleu. « Gigantesque cœur de granit, le Sidobre, à 80 km de Toulouse, est l’un des plus grands centres de transformation granitière du monde. Au cœur du Sidobre, on dénombre une vingtaine de carrières de granit » (ici).

 

 

■ la chanson :

Jean Jaurès naquit le 3 septembre 1859 à Castres (Tarn) et fut assassiné le 31 juillet 1914 à Paris.

 

*Les abréviations en majuscules grasses suivies d’un astérisque renvoient à la bibliographie du blog, accessible par le lien en haut de la colonne de droite.

3 commentaires sur “Le Sidobre (la répàladev)

  1. « renvoyaient aux noms de quelques uns des plus fameux rochers du Sidobre en l’occurrence les Trois-Fromages (la pizza …), »

    En fait, les outils de recherche de Google renvoient à la California-style pizza / pizza californienne, ce qui m’a amené dans le quartier cannois de Californie-Pezou et errer dans les Alpes-Maritimes …

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s