Les indices du mardi 26/01/2021

podium seul

 

Jacques C. occupe seul le podium des « solutionneurs» de ma dernière devinette. Bravo à lui !

Pour les fainéants qui n’auraient pas cliqué sur le lien précédent, j’en recopie ici l’énoncé :

D’autres explorateurs français de la Nouvelle-France (coureurs des bois comme Radisson, pères missionnaires, aventuriers, etc.) ont aussi laissé leur trace toponymique comme Daniel Greysolon, sieur du Lhut , qui a donné son nom à Duluth (Minnesota) et bien d’autres.

Il en est un qui est resté dans les mémoires, entre autres, pour avoir porté assistance aux derniers membres d’une nation d’Amérindiens à la suite du massacre de celle-ci par une de ses rivales.

On a donné son nom, il y a moins de cent ans, au canton créé sur un territoire où les premiers pionniers s’étaient installés quelques années auparavant, après une première tentative infructueuse en 1870. La municipalité y a été officiellement créée trente ans plus tard.

Le nom amérindien de l’endroit indique ce qu’y fait la mer (mais je ne vous dirai pas quoi, ce serait trop facile !).

On y trouve depuis plus d’un quart de siècle des sculptures représentant des animaux gigantesques (mais je ne vous dirai pas lesquels, ce serait trop facile !).

Quelle est cette municipalité ?

Bon, un indice :

71c07-1-cyrano-1959

 

Et je rajoute ces indices cadeaux :

■ un extrait de film :

■ une chanson :

■ la bédé traditionnelle (pour embêter qui vous savez) :

indice b 26 01 21

Les réponses, qui ne devraient plus tarder, sont attendues chez leveto@sfr.fr

 

6 commentaires sur “Les indices du mardi 26/01/2021

  1. Tiens, si j’avais une télé, j’irais bien regarder quelques épisodes de Lupin.
    [Oui, je candidate au titre d’indice le plus retors possible]

    J'aime

  2. Depuis sa récente méforme passagère, le pensionné de Machincourt se trouve maintenant en situation de handicap en pleine hébétude face aux difficultés qui se présentent à son paysage.
    Le pauvre homme, diminué, se dépite au constat de sa perte de vivacité quand arrivent les roueries du véto matois.
    Pourtant, il avait tout fait comme il faut, question tambouille de PACA , à l’huile d’olive :

    -un tiers d’explorateur (ou assimilé et possiblement gascon d’extraction)
    -un raisonnable tiers d’indiens à plumes ou à crête huronne
    -un vague épisode de conflit entre ethnies tribales avec perspective de big mic-mac au final et commisération digne de célébration
    -un gros tiers de représentation en 3 D de bestiaux considérables

    Pour le bouquet garni, quelques brins de parlure amérindienne et un soupçon d’embruns iodés from la Baie de Fundy, là où la mer monte ave extravagance.
    ___________

    Las, la mixture produite n’a pas eu de retentissement homologable et le Machincourtois ne peut prétendre au titre envié de Big Chief aux fourneaux… ni au piano, pas celui à queue, mais l’autre, celui du maître queux.

    Pourtant, l’Homme de Machincourt a eu -comme qui dirait- une révélation : cette sorte de vénération qu’ont les Canadiens pour tous les arpenteurs/cadastreurs/géomètres éponymes de coinceteaux dérisoires.
    Un site dédié en dresse le topo :

    http://gps-rs.scg.ulaval.ca/fr/Histo/Toponymie_p3.htm

    On y retrouve bien des pro’ de la table à dessin from France, des Canadiens évidemment et quelques autres issus de nations subalternes.
    Perso’, j’en retiens deux figures :

    -LESCARBOT (Marc):

    Son nom rappelle l’érudit, poète, avocat et cartographe Marc Lescarbot (vers 1570-1642). En 1606, il vient à Port-Royal (Annapolis Royal en Nouvelle-Écosse). Lescarbot est l’auteur d’une Histoire de la Nouvelle-France qui, de son vivant, connaîtra trois éditions (1609, 1611-1612 et 1617-1618). Chaque édition de cette Histoire comprend en appendice Les Muses de la Nouvelle-France et, tout particulièrement, le Théâtre de Neptune et qui donna sans doute lieu à la première représentation théâtrale en Amérique du Nord.

    Et aussi -LAUSSEDAT (Aimé) qui n’a jamais foutu le moindre pied en Nouvelle France ni en ce Canada des Iroquois… il lui a suffi, depuis chez lui, d’inventer des trucs et des machins utiles à la télémétrie.
    ______________

    Moralité d’un jeudi soir:

    Tandis que Leveto l’escagasse*
    Tout Machincourt reste imperspicace !

    *Les p’tits miquets de fantaisie vous seront toutefois pardonnés puisqu’il semble que jusqu’à l’âge de 77 ans on tolère d’être enamouré d’un puceau belge avec houpette ALC, avec pantalon de golf et clébard à poil blanc.

    J'aime

  3. TRS

    vous me voyez fort marri de vous savoir bloqué dans la confection de votre réponse, comme un pâtissier devant son pétrin vide ou un rôtisseur devant son four froid. C’est d’autant plus désolant qu’il semble que vous ayez pourtant bien décortiqué tous les ingrédients de la recette — y compris les plus gros d’entre eux.

    PS intéressant votre lien vers les arpenteurs .

    J'aime

  4. Désolé !

    Mais, cette semaine, je n’ai guère de temps à consacrer à la résolution de quelque énigme que ce soit.

    J’en suis fort amer !

    [ Et c’est là que finit l’amer … ]

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s