Nuzeret (répàladev)

TRA puis TRS, rejoints à la dernière minute par LGF, sont les seuls à avoir trouvé la bonne réponse à ma dernière devinette. Bravo à tous les trois !

Il fallait trouver les noms de Nuzeret, qui sont quatre, et de Nuzerette, tous situés en Saône-et-Loire :

  1. Le Nuzeret, lieu-dit habité de Mervans, arrondissement de Louhans ;
  2. Nuzeret, lieu-dit habité de Saint-Vincent-en-Bresse, même arrondissement ;
  3. Nuzeret, lieu-dit inhabité de Champlécy, arrondissement de Charolles ;
  4. Nuzeret, lieu-dit inhabité de Blanot, arrondissement de Mâcon ;
  5. Nuzerette, lieu-dit non habité de Fargès-lès-Mâcon, même arrondissement.

Macon Louhans Charolles

Cerclés de rouge, les trois chefs-lieux d’arrondissement concernés.

Mervans St Vincentblanot Fargès

  champlécy Charolles

 

Cerclées de rouge, les cinq communes concernées

■ le lieu-dit Le Nuzeret de Mervans était mentionné Nuseray en 1456. On le trouve ensuite noté, avec les noms des propriétaires, Pierre de Noseray et Hugues de Noseroy en 1490 puis Pierre de Nuiseray en 1551. On hésitera par la suite entre Nuzeret en 1578, Nuseray alias Nuzeray en 1588, Nuseret en 1651, Neuzeret 1763 et de nouveau Nuzeret en 1780. L’article fait son apparition avec Le Neuzeret en 1783 avant que le nom définitif Le Nuzeret ne se fixe en 1866.

■ le nom du lieu-dit Le Nuzeret de Saint-Vincent-en-Bresse connait les mêmes hésitations, passant de Nuseray (1428) à Neuzeret (1518), Nusseray (1537), Nuzeray (1588), Muserey (1666), Nuzeret (1686), le Neuzeret (1760 chez Cassini) etc. jusqu’au nom définitif Le Nuzeret (1951).

Neuzeret St Vincent cassini

■ le lieu-dit La Nuzerette de Fargès-lès-Mâcon est attesté comme « lieu détruit, bois » En La Nuyzerette en 1408/9 et La Nuzerette dès 1884.

Les deux autres lieux-dits ne sont quant à eux pas mentionnés dans le Dictionnaire topographique du département de Saône-et-Loire  de Jean Rigault (publié en 2008) d’où sont issues les formes anciennes ci-dessus.

Il ne fait aucun doute que tous ces noms sont dérivés, après passage du –c– à –z-, du bas-latin *nucaretum désignant une noiseraie (NLF* d’Auguste Longnon et NLB* de G. Taverdet). Il s’agit ici d’une variante très locale, dans le triangle Mâcon-Mervans-Champlécy, des noms comme Nozay (L.-Atl.) vus dans le billet consacré aux noyers du Nord ou des lieux-dits Nozeray présents dans le Jura.

♦♦♦

Les autres toponymes ? D’accord. Vous l’aurez voulu.

Mervans : attesté Mervens en 1140, du nom d’homme germanique Merulfus accompagné du suffixe germanique –ing.

Louhans : attesté Lovingum en 878 puis Lauvingum en 915, du nom de personne germanique Leubo accompagné du même suffixe.

Saint-Vincent-en-Bresse : du nom du saint martyr en 304 à Valence (Espagne) accompagné du nom de la région, la Bresse, dont la toponymie est fort controversée : le gaulois *braco, « marais, marécage, boue » (DENLF*, TGF*, etc.), un hypothétique celtique *amb-, « autour de», Arar, « la Saône », et suffixe itia , désignant les populations vivant de part et d’autre de la Saône (DPPF*), le pré-indo-européen *bred, « bouleau » (DNLF*) et même une déesse gauloise Brixia (wiki) …

Champlécy : de l’oïl champ et plessis, « clôture formée de haies entrelacées ».

Charolles : Cadrella au XIè siècle, dérivé du latin quadrum, « carré », donnant *quadrella (villa), « (ferme) carrée » — Du Cange donne quadrellus (later) pour « (brique) carrée ». Il y a eu changement du suffixe –elle pour –olle. Le toponyme a donc bien quelque chose à voir avec une figure géométrique et le commentaire « mais ça, c’est plutôt vache ! » qui accompagnait cet indice était une allusion à la vache charolaise dont Charolles est le berceau.

CPA Charolles

Blanot : Blanuscus en 920, du nom d’homme gaulois Balanos et suffixe pré-celtique (ligure ?) –osc.

Fargès-lès-Mâcon : attesté Farges dès l’an mil. Il s’agit de l’évolution classique dans le Centre du latin fabrica, « atelier » puis « forge »

Mâcon : attesté Matisco chez César au Ier siècle av. J.-C., puis Matascone au VIè siècle et enfin civitas Masconis en 887. Plusieurs hypothèses ont été formulées : le ligure *mat, « montagne, forêt » (DENLF*) ; le gaulois *matu, « ours » (TGF*) ; le celtique apparenté au breton mad, « bon, excellent » (DNL*). Le site de la ville a amené P.-H. Billy (DNLF*) à proposer une dernière hypothèse  qui s’appuie sur la racine pré-indo-européenne *madi-to, « humide », qui a donné les latins mattus et matus, « humecté, humide, mou ». À ce radical a été adjoint un double suffixe ligure –isc-one remplacé au VIè siècle par un autre suffixe –asco toujours ligure, même si des formes en –iscone subsistent jusqu’au Xè siècle.

*Les abréviations en gras suivies d’un astérisque renvoient à la bibliographie du blog, accessible par le lien en haut de la colonne de droite.

Les indices

ce tableau de Patricia Labbé, intitulé À la ferme, devait faire penser, en faisant fi des couleurs, à la vache charolaise et à la poule de Bresse. À l’ouest de Mâcon se trouve le pays Charolais, fameux pour ses bovins de race charolaise à robe blanche. À l’est de Mâcon, de l’autre côté de la Saône, se trouve la Bresse réputée pour ses volailles blanches, les seules à bénéficier d’une AOC. C’est la seule région française qui peut s’enorgueillir d’un tel patrimoine agricole.

cette case de bédé dessinée par Gotlib ne valait que si on s’arrêtait sur le nom de l’inspecteur Charolles. Je l’ai trouvée si adaptée pour servir de maigre indice que je n’ai pas pu résister !

 

la photo de la tour Eiffel tordue devait faire penser aux clochers tors pour lesquels elle a déjà servi d’indice à propos de Saint-Bonnet-le-Froid en février de cette année. L’église de Mervans possède aussi un clocher tors. Ah! Ben oui, il faut suivre …

 

 

cette bouteille de vin de Bourgogne apparait comme indice chaque fois qu’il me semble nécessaire de réduire le champ des recherches à la Bourgogne. Ah! Ben oui, il faut suivre …

 

8 commentaires sur “Nuzeret (répàladev)

  1. Bonsoir,
    Mon intuition m’avait tout de suite portée vers la Saône et Loire (notamment à cause de Charolles) et j’avais identifié rapidement Nuzeret et Nuzerettes. Mais vérification faite sur le Fantoir national, il existe dans le Jura deux lieux-dits « Nuzerettes » à Digna et « Aux Nuzerettes » à Cousance, qui m’ont fait in petto éliminer cette réponse puisqu’un seul et même département devait être impliqué. Bref, je n’aurais pas dû me fier à votre (pourtant immense) connaissance… et j’aurais rejoint les solutionneurs… Excellente soirée à tous ! 🙂

    J'aime

  2. Sarah Blue Owl

    Je me suis basé, comme d’habitude, pour écrire cette devinette sur le site Géoportail et sur le CD de l’IGN qui sont censés répertorier tous les toponymes de France.
    Sans oublier les ouvrages cités en référence (Longnon et Taverdet) qui insistent sur la présence exclusive en Bourgogne de ces toponymes.

    Ceci dit, LGF m’a aussi donné des Nuzeret et Nuzerette ailleurs qu’en Saône-et-Loire …

    Je ne peux pas être omniscient ni tout contrôler au point de corriger l’IGN et Géoportail. Désolé.

    J'aime

  3. Nozeret : Les plus anciennes mentions connues situent le nom dans la Haute-Saône (XVIIe siècle). Il est également porté en Belgique. C’est un toponyme désignant un lieu planté de noyers, à rapprocher des communes de Nozeroy (39) et Noroy (70), dont le nom a le même sens. Divers hameaux s’appellent Noizeret ou Nuzeret, mais ils se trouvent dans la Saône-et-Loire (Noizeret à Couches, Nuzeret à Mervans et à Saint-Vincent-en-Bresse). Variantes : Neuzeret (71), Nauzeret (62).
    https://www.geneanet.org/nom-de-famille/de%20NOYERS

    J'aime

  4. J’espère que vous n’avez pas mal pris ma remarque. J’aurais pu tenter ma chance tout de même. De toute façon nul n’est omniscient et surtout pas le Fantoir ni l’IGN (qui ne sont pas toujours d’accord, loin s’en faut). Ce n’est vraiment pas grave si j’ai loupé la devinette ! Et vous n’y êtes pour rien ! J’attends la languedocienne avec impatience ! 🙂

    J'aime

  5. Sarah BlueOwl

    ne vous inquiétez pas ! J’avais bien compris qu’il n’y avait rien de désobligeant dans votre remarque. Ma réponse n’avait pas d’autre but que de préciser mes sources qui, comme vous le dites, ne sont de toute façon pas fiables à cent pour cent …

    Rendez-vous ce soir !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s