Aroue-Ithorots-Olhaïby (répàladev)

Personne n’a rejoint TRA et TRS sur le podium des découvreurs de la solution de ma dernière devinette.

Il fallait trouver le village Aroue-Ithorots-Olhaïby du canton de Saint-Palais, dans les Pyrénées-Atlantiques.

La commune d’Ithorots absorbe sa voisine  Olhaïby entre1790 et 1794 pour former la nouvelle commune d’Ithorots-Olhaïby. Par arrêté préfectoral du la commune d’Aroue absorbe à son tour Ithorots-Olhaïby pour former la nouvelle commune d’Aroue-Ithorots-Olhaïby.

Un peu de toponymie ?

Aroue (basque Arüe) : les formes anciennes de ce nom — Aroe (1337), Aroa (1385), Aroe (1460, 1469, 1690) et Aroue (1690) — ne permettent pas de comprendre le sens de ce nom. Le mot basque aro, « temps », parait particulièrement inapte à la toponymie, une formation sur un anthroponyme n’est pas perceptible et aucun mot latin approchant n’est connu pour avoir donné des noms de lieux dans le secteur. Le sens du nom Aroue reste donc parfaitement inconnu et seules des attestations antérieures au XIVè siècle pourraient, peut-être, donner la réponse.

Ithorots (basque Ithorrotze) : on trouve les formes Ihorrodz (1337), Uthorrotz (1469), Uthurrotz (1480) et Yptorrotz etIptorrotz (1690) issues du basque ithurri-hotz, « source, fontaine froide ». C’est l’équivalent des Fontroide et autres toponymes romans du même type vus dans ce billet. Les cartes IGN signalent une « source captée » qui était peut-être déjà celle qui donna un jour le nom de la paroisse .

Olhaïby (basque Olhaibi): Olhaive (1308), Olfabie (1376), Olhaibie (1385), Olhabia (1407), Olhayvi (1496), Olhayby et Olhaybié (1690) : toutes ces formes anciennes renvoient au basque olha-ibi-a, « le gué des cabanes », qui n’a pratiquement subi aucune déformation sauf la perte du déterminant final -a, « le », comme dans la plupart des toponymes. Le mot ibi, « gué », comme sa variante plus occidentale ubi (cf. Urtubie en Labourd), qu’il ne faut pas confondre avec bi, « deux », est à l’origine de divers noms comme celui de Garraybie (commune d’Ordiap) ; il devait nommer ici le passage du petit  affluent de la Bidouze qui contourne le hameau dont on ne mesure guère aujourd’hui l’importance qu’il put avoir anciennement.

Saint-Palais (basque Donapaleu) : attesté Sanctus Plagius (1160), Sant Peray (1249), Sant Pelay (1264, 1350,1413), Sent Palay (1385) et Donapalaio (1643). Le saint Pélage, devenu Palais (sans doute par attraction du nom de saint Palais de Saintes issu, lui, de Palladius), de la dédicace initiale a été remplacé par Paul au cours du Moyen Âge, ce qui peut expliquer la prononciation fautive Donapaule qui tend à se répandre dans la région, au lieu de Donapaleu issu de Pelagiu donnant Palaio.C’est la diffusion du culte des saints d’outre-Pyrénées qui est à l’origine de la dédicace du Xè siècle au niño Pelayo (« l’enfant Pélage »), assassiné par les Arabes en 926. En 1521, après sa défaite à la bataille de Noain contre les Espagnols, Henri II fait de Saint-Palais la nouvelle capitale du royaume de Navarre.

NB : ma source principale pour ce billet est la Nouvelle toponymie basque (…) de Jean-Baptiste Orpustan, ouvrage paru aux Presses universitaires de Bordeaux en 2006.

Les indices

 

 ■ Cette photo, légendée en « français »  « Fond de bois noir naturel vieux bois sale » devait faire penser à l’étymologie du nom de la Soule, « pays du bois noir », dans lequel se trouve la commune à trouver. J’expliquais il n’y a pas bien longtemps cette étymologie dans ce billet.

  ■ Cette gravure du Martyre de Pélage, âgé de 13 ans à Cordoue en 925, œuvre de Jean Luyken (1649-1712) renvoyait à Saint-Palais, chef-lieu du canton où se trouve la commune à trouver.

  ■ Ce portait dessiné par Gotlib de Superdupont, célèbre porteur de béret basque, devait bien sûr faire penser au pays Basque dans lequel se trouve la Soule, dans laquelle se trouve le canton de Saint-Palais, dans lequel se trouve la commune à trouver.

Un commentaire sur “Aroue-Ithorots-Olhaïby (répàladev)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s