Les indices du mardi 30 novembre 2021

Hibou Bleu et TRS ont déjà trouvé la bonne réponse à ma dernière devinette. Bravo à tous les deux ! TRA n’est vraiment pas loin, mais …

L’énoncé :

Peut-être pourrez-vous néanmoins vous amuser à chercher le nom de cette montagne de France métropolitaine ?

Son nom, en deux mots, évoque sa forme élancée et sa situation côté sombre, obscur.

Simple coïncidence, le nom de la commune sur le territoire de laquelle se trouve cette montagne évoque lui aussi une forme élancée, mais avec un mot différent.

Non loin de là se trouve un ensemble de grottes où la Vierge Marie serait apparue à deux reprises, à la fin d’une épidémie de peste, donnant lieu à un pèlerinage et à la construction d’une chapelle qui lui est dédiée.

Une famille d’artistes baroques a habité la commune, œuvrant à la décoration de nombreuses églises de la région, dont celle de la commune.

Et des indices :

■ pour la commune :

■ pour la montagne :

Réponse attendue chez leveto@sfr.fr

8 commentaires sur “Les indices du mardi 30 novembre 2021

  1. FASTOCHE !

    Pauvre TRA !

    Comment a-t-il pu sécher aussi lamentablement ?
    C’était pourtant fastoche …

    Le thème du billet évoquait pourtant clairement le cri du marsupilami : ‘Houba ! Houba ! Hop !

    [Pour ceux qui ne parlent pas le franquinien dans le texte – et à qui cela risque de donner des idées noires – précisons que la Palombie est un petit état d’Amérique du Sud, en proie aux agissements d’un dictateur, Zantafio, et d’un savant fou, Zorglub, (ce qui donne aux aventures de S. et F. dans ce pays un petit air de SF – et, en plus, ça s’appelle « L’OMBRE du Z ») : il faut toujours se méfier des ambitieux dont le nom commence par un Z ! ]

    Or qu’évoque le nom de cette contrée dans notre pays ?

    Le Médoc, patrie des paloumayres et lieu de vacances privilégié d’Allain Dugrain-Dubourg (son prénom a deux L car c’est un ardent défenseur des oiseaux, comme le laissait prévoir son nom, partiellement aptonyme) !

    Et, au bas du Médoc, le seul massif montagneux de la région : la dune su Pyla !

    Laquelle s’élève dans la commune de La-Teste-de-Buch, dont le nom, comme « pen » en breton, évoque la tête, c’est-à-dire une « forme élancée ».

    [ Après le forme de lance, il était aussi question dans l’énigme de musique qui balance : le « bas rock ». Je laisse à de plus compétents le soin d’en traiter (je n’y connais rien : d’ailleurs, en ce domaine, le suis dit « l’âne »!). ]

    Or, en ladite localité, on trouve l’Ubac :

    https://www.gironde-tourisme.fr/hebergements-meubles/lubac/

    QUID ERAT DEMONSTRANDUM !

    EHCOTSAF ! ! !

    ————
    Et, pour illustrer, une cantate d’un groupe de chanteurs folkloriques locaux, qui se marie bien avec le sujet :

    J’aime

  2. Selon Leveto, le nom de la commune et la forme « élancée » du machin orographique entrent en correspondance… mais selon deux mots différents.
    C’est O.K, si l’on a une idée plutôt large du lancéolé. D’ailleurs, le Sage du 84 n’y voit que pure coïncidence.

    A sa suite et partageant avec lui un goût forcené pour la fortuité, je tiens à livrer au public ce qui suit tandis que je causerai «meuble» tel qu’on l’entend en héraldique.

    Le blason de la localité ne comporte qu’un meuble (en trois exemplaires) figurant un objet particulier faisant appel à un artisanat qui n’a guère à voir avec le savoir-faire d’un menuisier baroque faisant dans la déco sacerdotale. -Tant qu’ça sert d’autel ou de buffet (d’orgue), sûr qu’on aura du pin sur la planche !… Du pin à crochets?…

    De tout temps, cet objet a combiné trois éléments, chacun d’eux relevant de l’un des Trois Règnes de la Nature.
    L’élément minéral renvoie évidemment à l’origine du nom de la localité.
    L’élément animal, par paronymie, renvoie évidemment, à la chose orographique, objet de la topoquête.
    L’élément végétal, à l’inverse du boomerang, n’est pas conçu pour un retour à l’envoyeur.

    Bref, à bien considérer le blason de la localité, j’en viens à y voir manigance d’ymagier sur écu plutôt que pure coïncidence.
    ……..
    Quant au terme « élancé », appliqué à cette montagne-ci telle qu’on l’imagine d’après les courbes de niveau, il me semble inapproprié. L’idée que je m’en fais se rapproche plutôt d’une moitié de Beurré Hardy, tranchée de haut en bas depuis le pédicelle et que l’on aurait mise à plat.
    ……….
    Pour un type comme moi, est « élancé » quelque chose de mince, de svelte, se présentant généralement de façon verticale. Un cyprès par exemple.
    Mais écoutons plutôt la leçon d’Elie Faure dans L’Esprit des Formes :

    Si tu as une âme d’esthète et si tu cherches la satisfaction de l’œil, toujours tu préféreras Françoise Hardy (époque Mary Quant) à Oliver Hardy : l’une est élancée quand l’autre non.
    Si tu recherches le « lancéolé », dis-toi qu’il ne se prête pas aux académies.

    Moralité : les armes de la commune évoquent sans ambigüité la pratique d’un flèchier, un artisan local qui faisait dans la « forgerie » fine tandis que l’étroit lancier se prélassait aux Bains Gall, l’établissement thermal gallo-romain du coin.

    J’aime

  3. « Où est TRA ? » (Brosseur)

    ————
    Passant par là par hasard, je découvre votre question : je meublais ce jour de pluie avec une activité improbable.

    Je ma consacrais à l’étude de l’action de Guy Mollet en 1956.

    Son parti dirigeait la France : la SFIO, à l’emblème aux trois flèches

    Il lançait ses troupes sur le canal de Suez, en accord avec les Anglais, qui, organisant une tea-party, invitèrent nos soldats à ce thé.

    Le Pen était un tout jeune député poujadiste;

    Les lycéens, loin des dérives politiques de la décennie suivante, ne parlaient que du bac.

    Bref, c’était le bon temps : celui de mon enfance (je n’avais pas encore mes douze ans) !

    J’aime

  4. C’est à Arras que Guy Mollet entama son ultime voyage :

    Il ne manquait à sa brillante carrière que d’avoir été maire de Machincourt … ]

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s