Le Pech de Cante-Couillon (répàladev)

Le moment est venu de vous livrer la réponse à ma dernière devinette.

Il fallait trouver le Pech de Cante-Couillon  à Villasavary, dans le canton de La Piège au Razès, dont le chef-lieu est Bram, dans le département de l’Aude.

local Villasavary

Pech de Cante-Couillon : on reconnait dans le premier élément de ce nom, pech, un dérivé du latin podium, « colline au sommet arrondi voire plat », étudié dans ce billet. Le nom Cante-Couillon qui a été donné à ce pech est une variante de « chante-coucou » vu dans le paragraphe  « Les autres » du billet intitulé Coleus, i.

Bien d’autres lieux portent un nom apparenté. Pour le Cante Couyon ou Cante Couyou (selon la
carte au 1/25000) des Salces (Loz.), on a la chance de posséder des formes anciennes : Cantacogul (1246) , Chantocogul(1250), Chantacogul(1261), Cantacogul(1270), Chantacogul (1307) Canta Coguol (1414)et enfin Chantacoguol (1445). Il s’agit bien d’un composé verbal dans lequel le nom occitan ancien du coucou, cogul, a évolué en couioul (F. Mistral) puis en Couyou, dans cette zone du Gévaudan où le -l final n’est plus prononcé. La graphie Couyon est une fausse régression graphique qui s’explique par le fait que, dans cette zone géographique, le –n final ne se prononce pas plus que le –l. Toujours dans cette même région, en Lozère, on trouve
Chante Couyon à Javols, Cante Couyon à La Canourgue, Chonte Couyon à Marchastel, Chonte Couyon à Arzenc-de-Randon, auxquels on peut ajouter Chonte Couyon à Rieutort-de-Randon.

Dans le nom du Pech de Cante-Couillon, si le passage de couioul à couyon peut être expliqué phonétiquement comme ci-dessus, il ne fait pas de doute que la paronymie avec « couillon » a eu sa part dans la formation du nouveau nom

Dan le Cantal, le lieu-dit Pescoujoul à Cézens,  était Péguoliouls (1614), Peucheryol (1633), Peuch-Coujol (1636), Puchcouyoul et Peuch-Couyoul (1649), Pécouyol (1650), Pecouyoul (1651), Peuch-Coujoul et Peuch-Coyol (1652), Peuchcoujol (1669), Puech-Couyoul (1671), Pecouniou (1673), Peucoyoul (XVIIè siècle) et enfin Peuxlogol, Pexcoyol et Pescojol (1855). Il s’agit, là aussi, d’un pech ou puech du coucou.

Villasavary : le nom de cette commune était Villare Severic en 1162, de l’occitan vilar, « hameau, village » accompagné du nom Savaric de son premier seigneur.

Bram :  le nom de cette commune était expliqué dans ce billet du 9 mai 2020. Il s’agissait d’un ancien eburo-magos, « marché de l’if ». Bram est le bureau centralisateur du canton de la Piège au Razès.

La Piège : ce petit pays aux contours flous est attesté in pago Tolosano … in ministerio ipsa Pudia en 969. Ce dernier nom est une déformation du pluriel podia du latin podium désignant de petites collines aplaties. Plutôt que vers pech, fréquent dans la région, il a évolué ici en piège, comme pour La Peige à Trèbes et La Pège à Albières, dans le même département.

Razès : le nom de ce pays était expliqué, avec d’autres, dans ce billet consacré au Sustantonès le 28 mars 2021.

CPA. Bram-route-de-fanjeaux

cdl 1

Les indices :

indice a 19 09 2022 ■ il fallait reconnaître dans cette pâtisserie un alléluia de Castelnaudary, censé restreindre la région où trouver le toponyme. (Je n’allais quand même pas vous montrer un cassoulet !).

indice a 20 09 2022_ ■ cette affiche était celle du film Farinelli de Gérard Corbiau, racontant la vie du célèbre castrat. La graphie inversée ǝɔıpuı  devait faire prendre ce nom pour le contraire de celui à trouver : un castrat qui chante vs un couillon qui chante …

indice b 20 09 2022  ■ Ah ben ! tiens, voilà la cassolette, pour le cassoulet de Castelnaudary, donc.

Un commentaire sur “Le Pech de Cante-Couillon (répàladev)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s