Biskar

On a vu dans le précédent billet passer le nom de la commune landaise de Biscarrosse, qui porte un nom formé sur le basque biskar. C’est à ce terme que je consacre mon billet aujourd’hui.

Le basque biskar désigne, en topographie, un coteau, une crête, et plus précisément une crête allongée, ainsi qu’en anatomie, l’échine, le dos, voire la croupe. Il a été emprunté par le gascon où bisquère désigne un faîte, une poutre faîtière ainsi que l’échine des moutons à tondre.

Comme on pouvait s’y attendre, ce nom a été donné à de nombreux reliefs en Pays basque comme le Bizkarzé qui culmine à 1 656 m sur la commune de Larrau (P.-A.), le Bizkarzun, une colline de 185 m sur celle d’Ascain (id.) ou encore le Bizkarra qui s’élève à 537m sur celle d’Ibarolle (id.). Notons qu’on trouve en Béarn, sur les communes de Bedous et Sarrance, le col de Biscarce, identique au premier cité.

Biscay, hameau de Labets-Biscay (P.-A. – avec Labetz du basque labe, « four»), présente la même forme que celle de la province de Biscaye du côté espagnol (Viscaya en espagnol). On la retrouve dans le nom de Biskayluze, une « longue crête » à 671 m d’altitude sur les communes d’Espelette et d’Itxassou (P.-A.).

CPA labets biscay

On retrouve toujours ce même mot en composition dans Idolkobizkarra, « la crête des joncs » à Sare (P.-A. – ihi-doi, « lieu de joncs ») et dans Ahounbizkardéguy, « la crête en dos de chèvre » à Ayherre (P.-A. – ahoun, « chèvre » et eguy, « lieu, montagne »).

Sur le même modèle que le nom de Biscarrosse, on rencontre des lieux-dits Biscarosse (Mont-de-Marsan, Landes ; Captieux et Saint-Laurent-de-Médoc, Gironde – avec un seul r) et Biscarross à Cuqueron (P.-A.– avec deux r mais sans e final).

Avec aphérèse du a-, on trouve cette racine dans les noms de Visker (H.-P., Bisquer en 1283), de Viscos (H.-P., avec le suffixe basco-aquitain –os) ou encore dans celui du pic de Biscau sur la commune de Gabas (P.A.). Certains (J. Astor, M.-T. Morlet pour les noms de famille) expliquent ces derniers noms par aphérèse d’évesque, pour désigner une terre épiscopale. Si cette étymologie est possible hors du domaine basque, comme pour Vesc (Drôme, Vaesc en 1183), Le Vesque à Ballons (id.) ou encore pour la Tête de Vescal (sommet de 2 516 m à Pra-Loup, A.-de-H.-P.), elle est moins convaincante pour les toponymes du domaine pyrénéen dont les formes anciennes ou les suffixes confirment l’origine basque.

Ce mot a pu servir comme sobriquet pour désigner un bossu et devenir nom de maison (etxe) et ainsi voyager hors du Pays basque comme pour Le Biscardoun à Espéchède (P.-A. – côté béarnais et non basque). La même remarque peut être faite pour le quartier Biscardy de Bayopnne (même dépt.) : s’agit-il d’un ancien toponyme basque (biskar et collectif dy) ou bien d’un nom de famille transporté ?

index

La devinette

La devinette initialement prévue devait porter sur le Tuc de Biscarrague, une montagnette qui culmine à 91 m à cheval sur les communes d’Urt et de Briscous (P.-A.) dont le nom associe le gascon tuc, « hauteur, sommet », aux basques bizkar, « crête » et aga, « lieu » soit « le tuc du lieu des crêtes ». Cependant, ce lieu apparaît sous d’autres graphies comme Bizkarraïa, lieu-dit de Briscous selon Géoportail ou encore Bizkaraïa dans les listes de lieux-dits de cette même commune sur sa fiche wiki… Bref, en attendant que tout le monde se mette d’accord, j’ai renoncé et suis parti en quête d’une autre devinette, que voici :

Il vous faudra trouver le nom d’un relief de France métropolitaine dans lequel le terme du jour entre en composition.

Ce relief est situé sur le territoire d’une commune dont le nom signale la présence ancienne et abondante d’une plante sauvage qui était parfois cultivée pour diverses utilisations dont la confection de toiles et de draps.

Le nom de la région, issu de l’ancien nom de sa ville principale, décrirait un relief plat où se pratiquait le brûlis, l’écobuage. Le nom de son point culminant serait dû à la présence d’un animal sauvage ou à celle d’un travailleur bien plus paisible.

Le nom du chef-lieu de canton fait allusion à la qualité de la terre qui borde la rivière qui coule à ses pieds.

un indice pour la commune :

indice a 28 11 2022

un indice pour le canton

71c07-1-cyrano-1959

Réponse attendue chez leveto@sfr.fr

Publicité

Un commentaire sur “Biskar

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s