Petropavlovsk-Kamtchatski ( répàladev )

TRS a rejoint Un Intrus sur le podium des « solutionneurs » de ma dernière devinette. Les autres ont passé leur tour ( lendemains de fêtes ? ).

Il fallait trouver Petropavlosk-Kamtchatski, ville et port de Russie, capitale du kraï du Kamtchatka en Sibérie.

vitus béring

Vitus Béring ( 1681-1741) est un explorateur danois qui navigua au service de la marine russe. Il fut chargé par Pierre le Grand d’explorer l’est de la Russie et de cartographier les terres, et peut-être les mers, séparant la frontière orientale de la Russie du continent nord-américain.

Sa première expédition, de décembre 1724 à février 1730, le conduisit à Okhotsk sur les rives du Pacifique où il passa l’hiver avant de pouvoir remonter vers le Kamtchatka dont il explora les côtes mais sans pouvoir prouver qu’aucune terre ne le rattachait à l’Alaska, même s’il pénétra dans le détroit qui porte aujourd’hui son nom.

Sa deuxième expédition quitta Saint-Pétersbourg en 1733 et s’installa à Okhotsk en 1737. C’est de là qu’avec deux bateaux jumeaux, le Saint-Pierre ( Sviatoi Piotr ) et le Saint-Paul ( Sviatoi Pavel ), il entreprit de rejoindre le Kamtchatka où il jeta l’ancre le 6 octobre 1740  dans la baie d’Avatcha. Il y avait fait bâtir les bases d’un nouveau port qu’il baptisa  Petropavlosk, du nom de ses deux navires. Lors de son exploration maritime vers l’est, il démontra que Russie et Alaska étaient bien séparés par un détroit, en débarquant en Alaska. Il mourut du scorbut sur le chemin du retour  le 19 décembre 1741 sur une petite île à laquelle on donna son nom.

petropavlosk

C’est l’anglais James Cook qui  donnera au détroit le nom de Béring, même s’il connaissait le rapport de 1736 qui établissait qu’en 1648, soit un siècle avant Béring, le cosaque Semen Dejnev, avait descendu le fleuve Kolyma avec sept navires et était entré dans l’océan Arctique puis avait franchi le détroit avec trois d’entre eux et était revenu sur les côtes russes par le Pacifique. On baptisa en son honneur le point le plus oriental du continent asiatique, le cap Dejnev.

La mer de Béring doit bien sûr aussi son nom à l’explorateur danois.

Les saints Pierre et Paul étaient fort prisés et souvent associés dans la dévotion qu’on leur portait. Cela explique la cathédrale Pierre-et-Paul de Saint-Pétersbourg, qui est loin d’être la seule.  Cela explique aussi le nom russe de Petropavlosk donné à une ville du Kazakhstan, bâtie en 1752 comme une place forte autour d’une église consacrée aux saints Pierre et Paul.

C’est pour la distinguer de cette dernière que le nom de la ville russe fut complété par Kamtctchatski.

images

Les indices

  • le gâteau :

indice a 06 01 19

Le gâteau Trois Frères est une pâtisserie française créée au XIXe siècle par les frères Julien. Il s’agissait d’une référence aux Trois Frères ( Tri Brata ) dans la baie d’Avatcha qui baigne Petropavlosk-Kamtchatski.

TriBrataKamchatka

  • le tissu :

indice a 08 01 19

Ce fleuve, long ruban argenté, les nombreux lacs miroitants dispersés alentour, les geysers et la végétation donnaient à ce pays, vu des sommets montagneux, un aspect si particulier que Dechnev utilisa le vieux mot russe kamcatka pour le décrire. Ce mot désignait un tissu damassé, dont les dessins font penser à une carte géographique.

Il s’agissait d’une référence à l’étymologie de Kamthchakta et à ce billet !

  • la chanson :

Yellow submarine, des Beatles, puisque « durant la Guerre froide, le port militaire de Primorski abrite une base de sous-marins nucléaires et des installations militaires importantes. Jusqu’en 1990, la péninsule du Kamtchatka est d’ailleurs interdite à tout étranger.»

Publicités