Cendras ( répàladev )

Un début de week-end qui me tiendra loin de mon clavier me pousse à publier un peu en avance la réponse à ma dernière devinette.

TRS, TRA et LGF s’en sont approchés très près mais sans pouvoir la confirmer. Les « preuves » étaient en effet bien cachées, ailleurs que dans wikipedia.

Il fallait trouver Cendras, une petite commune du Gard, à sept kilomètres d’Alès.

Le Dictionnaire topographique du département du Gard d’Éugène Germer-Durand (1812-1880 ) nous donne les appellations successives suivantes : Abbatia de Scenderatis (1012) ; Sanctus-Martinus de Senderatis (1031) ; Cendracense monasterium (1050) ; Cendracensis abbatia (1156) ; Monasterium Cendracense (1243) ; Abbas de Cendras abbas Cendracii (1349) ; Abbas Cendraci (1386) ; Notre-Dame-et-Saint-Martin de Cendras abbaye de l’ordre de S. Benoist (1667) . ( cf page 218 )

L’hypothèse étymologique la plus vraisemblable et généralement admise aujourd’hui nous vient d’Ernest Nègre ( TGF * ) qui explique qu’il s’agit

peut-être du bas latin cineratis (casis) locatif féminin pluriel de bas latin cineratus « brûlé, réduit en cendres » (Du Cange) ; le sens serait : « aux (maisons) incendiées »

Le monastère dont il est question en 1050 aurait ainsi été bâti sur les cendres d’habitations incendiées sans doute au millénaire précédent.

Un second incendie eut lieu à Cendras le 11 avril 1480, dans lequel périt l’abbé Jean V de Sorbières :

( source )

Le 20 janvier 1703, Jean Cavalier, le principal chef de la révolte des Camisards cévenols, incendie avec ses troupes l’abbaye et les quelques maisons qui l’entourent. On ne manque pas alors de l’accuser de crimes atroces :

( source )

On peut retrouver la liste des 17 victimes en consultant cette page.

■ L’indice du mardi :

il fallait reconnaître une représentation du Phénix, l’oiseau mythique qui renaît de ses cendres.

■ le dernier conseil :

« concentrez-vous sur le résultat ! » : le résultat d’un feu, c’est des cendres

*les abréviations en capitale renvoient à la page Bibliographie accessible par le lien en haut de la colonne de droite.