Frioul ( répàladev )

TRS le premier, Un Intrus juste après, sont les deux à avoir résolu ma dernière devinette et ses indices. Bravo !

Il fallait trouver le Frioul ( ou l’archipel du Frioul).

Le nom « frioul » est la francisation du provençal frièu lui même issu du latin fretum , « détroit », après amuïssement du -t- intervocalique.

Frédéric Mistral dans Lou Tresor dòu Felibrige écrit :

Lou port dóu Frièu : le port du Frioul, à Marseille, formé par les îles de Pomègue et Ratoneau, réunies par une digue.

Et on trouve dans le Gaffiot :

frĕtum,i, n., détroit, bras de mer.

C’est donc bien le nom du détroit, en latin, qui a donné le sien au Frioul.

Les îles du Frioul ont droit à leur page wiki, bien entendu, mais aussi à un billet sur … mon blog datant de moins de deux ans ( ce qui explique que je pensais cette devinette « trouvable » et que je m’attendais à des réponses plus rapides !).

Et maintenant, les indices

■ l’homonyme :

Frioul est aussi le nom d’une région italienne qui correspond aux provinces actuelles d’Udine, de Pordenone et en partie de Gorizia. Dans ce cas, le nom est issu du latin forum Iulii, soit le « forum des Jules ( César ? ) ». Cette même forme a donné son nom à la varoise Fréjus.

■ le bon mot attribué à Clémenceau :

Félix Faure étant mort à l’Élysée dans les circonstances galantes que l’on sait, les chansonniers en firent, si j’ose dire, des gorges chaudes et attribuèrent à Clemenceau ce bon mot : « Il voulait être César, il ne fut que Pompée ! ». Je faisais allusion à la guerre civile de César et notamment au siège de Marseille pendant lequel la flotte de César se protégea des Marseillais acquis à Pompée derrière Ratonneau et Pomègues. Cet épisode est aussi à l’origine d’une fausse étymologie de Frioul : certains érudits ont voulu voir dans ce nom une corruption de fretum juli, le « détroit de Jules ( César ) ».

■ l’écu :

Il s’agit des armoiries des ducs de Berry. Elles faisaient référence à Charles-Ferdinand d’Artois, duc de Berry. La digue qui relie Pomègues à Ratonneau, construite sous Louis XVIII en 1822, porte le nom du duc, assassiné à Paris deux ans plus tôt.

■ le tarot :

Il s’agit d’une lame du tarot de Marseille. Et, si ça ne suffisait pas, j’ai choisi le numéro XIII, comme celui du département des Bouches-du-Rhône. Et la mort ? Ben, rien, … fausse piste.

■ un tableau :

Philippe Rousseau (1816-1887 ), « Le rat qui s’est retiré du monde », 1885 Lyon, Musée des Beaux-Arts.

Des rats : pour Ratonneau …

■ un autre tableau :

Paul Cézanne ( 1839-1906), « Pommes vertes », 1872, Paris, musée d’Orsay.

Des pommes : pour Pomègues …

■ une chanson:

De Nantes à Montaigu : pour la digue du Berry … ( et pour vous égarer un peu, aussi …)

■ un dernier tableau :

Vincent van Gogh ( 1853 – 1890), « Tronc d’un vieil arbre d’if « ,1888, Londres, Helly Nahmad gallery.

Un if … pour le château d’If, une des îles du Frioul.

Dernier indice avant fermeture

N’ayant toujours pas vu venir la bonne solution à ma dernière devinette ( accompagnée des indices du mardi et du jeudi ), je vous propose ce nouvel indice pictural concernant un territoire très proche du détroit :

Je me permets en outre de vous faciliter la tâche en vous suggérant de ne pas quitter la France…