Jort (répàladev)

Un Intrus a rejoint TRS, TRA et LGF pour un quatuor de « solutionneurs » de ma précédente devinette. Bravo à lui!

Il fallait trouver Jort, une petite commune calvadosienne.

Le nom de la commune est attesté Jort (ca. 1050), Jorra en 1138, Jortz en 1585 et Jors en 1620. Il faut voir dans ces noms un dérivé du gaulois Deva-ó-ritum, le « gué (ritum) sur la Dives ».

jort

La Dives, fleuve côtier qui se jette à Dives-sur-Mer (Calv.), est attestée Diva en 1015, du gaulois *deva, « divine », adjectif féminin de devo, « dieu ». Au sud de Jort, la Dives se sépare en plusieurs petites branches qui rendaient son passage à gué plus facile, puis elle  retrouve un lit unique pour se jeter dans la Manche.

Le passage de divos, « divin », à Jeu ou Jo(u) après chute du -v– intervocalique, est attesté ( et savamment expliqué par les meilleurs linguistes …) dans les noms de Jeurre (Jura),  Jouarre (S.-et-M.) et de Jouard-Ponchartrain (Yv.) qui sont d’anciens Divodurum, avec dūrum, « citadelle ». L’accentuation de la finale ó-ritum sur le ó de liaison est à l’origine de la terminaison en -ort du toponyme Jort, comme pour Gisors, Chambord, Bort, etc.

images

Les indices

■ une sculpture :

 indice b 28 06 20ceux qui ont lu jusqu’au bout la page wikipedia concernant Jort, seront tombés sur cette information : « En 2011, lors de travaux sanitaires, ont été retrouvés des reliefs antiques que les spécialistes ont identifiés comme à appartenant au culte de la divinité orientale Mithra ».

 

 

■ un bout de tissu :

 indice a 30 06 20il s’agit d’un détail de la tapisserie de Bayeux qui raconte l’invasion de l’Angleterre par Guillaume de Normandie, dit le Conquérant. On dit que c’est dans l’estuaire de la Dives que se rassembla en 1066 une flotte de six cents navires avant qu’elle ne rejoigne la baie de Saint-Valery-sur-Somme, d’où elle partit pour débarquer dans la baie de Pevensey le 28 septembre.

■ un poème :

indice a 22 01 19

il s’agissait de la Dive Bouteille que présente Bacbuc à Pantagruel et à ses compagnons dans le Cinquième Livre de Rabelais publié en 1564.

 

 

■ un dessin :

indice-b-30-06-20 le sapeur Camember dont je vous invitais à faire un fromage, donc un camembert, était censé vous orienter, si c’était encore nécessaire, vers la Normandie.