Lorentzweiler (répàladev)

TRS signe son retour parmi nous en me donnant le premier, et de loin !, la bonne réponse à ma dernière devinette. LGF l’accompagne sur le podium. Bravo à tous les deux !

Il fallait trouver Lorentzweiler, canton de Mersch, dans le Grand-Duché de Luxembourg.

Le Luxembourg, c’est là :

luxembourg-gif

Et Lorentzweiler, c’est ici :

local Lorentzweiler

Lorentzweiler (Luerenzweiler en luxembourgeois) : on reconnait dans ce nom le germanique weiler désignant originellement un hameau, du latin villare, lui-même de villa, « domaine rural ». Il est ici précédé du nom Lorentz, en français Laurent, saint patron de la paroisse.

Le blason de la commune est taillé de gueules et d’or à un gril de mêmes et de l’un en l’autre posé en barre, accompagné en chef d’une main appaumée d’argent posée en fasce le poignet à dextre, en pointe d’un ours passant de sable sellé de gueules.

Il est représenté ainsi sur le site de la commune :

blason Lorentzweiler

et représenté de la même façon partout ailleurs.

Ma science héraldique n’est sans doute pas absolue mais je sais quand même qu’une pièce « posée en fasce » est une pièce longue posée horizontalement (cf. ici). En conséquence, la main aurait dû être horizontale, le poignet à gauche (à dextre si on se met à la place du chevalier qui tient l’écu devant lui).

Tentative de rétablissement du blason authentique :

commune-lorentzweiler-1

Pourtant, dans le blason présenté par la commune, la main est verticale et le poignet en bas ! Fi !

Les explications données par le même site municipal sont en revanche correctes :

Le champ taillé de gueules et d’or provient des armes des anciens comtes de Meysembourg (…), seigneurs à Blaschette, qui exerçaient des siècles durant les fonctions de voué à Lorentzweiler, tandis que l’abbaye St. Willibrord d’Echternach est confirmée comme seigneur foncier à Lorentzweiler (…) depuis les origines. La main d’argent se rapporte à ces faits. (…)

L’ours passant et sellé évoque les armes de l’abbaye St. Maximin de Trèves attestée comme seigneur foncier à Hunsdorf (…) depuis 853. (…)

Le gril faisant ici allusion au nom de la commune (armoiries parlantes) est l’attribut reconnu de St. Laurent, patron paroissial à Lorentzweiler.

Mersch (Miersch en luxembourgeois) : le premier nom Marisch attesté en 853 pourrait provenir du nom d’homme latin Marcius accompagné du suffixe –acum ou, plus vraisemblablement du latin marisca, « marécage », qui correspond bien à la topographie.

garelorentzweiler

cdl6

Les indices

■ le blason dans l’énoncé : l’« ustensile de cuisine » pour le gril sur lequel périt saint Laurent, l’« animal sauvage muni d’un accessoire inattendu » pour l’ours sellé et le « symbole d’une prestation de serment » pour la main appaumée.

indice a 17 07 2022 ■ cette forêt devait faire penser à l’ancien département français des Forêts qui exista du 1er octobre 1795 au 30 mai 1914 et qui comprenait la plus grande partie de l’ancien duché de Luxembourg. La photo représente vraiment une forêt luxembourgeoise.

indice a 19 07 2022 ■ il fallait reconnaître un grand-duc, bien sûr, pour chercher dans le Grand-Duché de Luxembourg.