Les indices du mardi 08/09/2020

TRS le premier, suivi d’Un Intrus et TRA, forment le trio de champions qui ont déjà résolu mes deux dernières devinettes. Bravo à tous les trois!

J’en rappelle les énoncés :

■Un mot issu du latin, qui désignait de manière générale des terres arables d’un seul tenant et qui a fourni plusieurs noms de communes, s’est appliqué dans une région française plus particulièrement à des possessions exclusivement seigneuriales et y a donné de nombreux micro-toponymes plus ou moins reconnaissables. Mais, quand il n’a plus été compris, il a quelques fois évolué, attiré par d’autres mots mieux connus. C’est ainsi le cas de trois lieux-dits du même département dont le nom est devenu un « La Queue de » suivi du nom d’un cours d’eau qui ne coule pas dans cette région — comme si on trouvait La Queue de Loire dans les Alpes-Maritimes. Un lieu-dit « La Queue du » suivi du nom de ce même cours d’eau existe bel et bien quant à lui dans la région où il coule. De quoi parlè-je ?

■ Dans la même région, un lieu-dit non habité porte lui aussi un nom en « Queue de » suivi du nom d’un animal qui ne peut naturellement pas s’y trouver. Il apparait dans le toponyme par déformation du nom originel qui, lui, était sans doute lié à la conformation géométrique des terres cultivées ou à la façon dont elles étaient et sont toujours cultivées. Quel est ce lieu-dit ?

Un indice pour la région :

Pour l’animal dont il est question dans le deuxième toponyme, je vous ferais bien la courte échelle avec un poème, mais ce serait alors trop simple, un jeu d’enfant !

Les indices supplémentaires

■ pour le premier nom :

■ pour le deuxième nom :

Et je ne peux pas faire plus explicite !

Réponses attendues chez leveto@sfr.fr